PLAQUETTES NUMERATION

Définition – physiologie
Les plaquettes proviennent de la fragmentation du cytoplasme des mégacaryocytes médullaires. Dans la circulation elles présentent l’aspect de disques de 1 à 3 µ de diamètre. Elles interviennent de manière fondamentale dans les processus hémostatiques.

Prélèvement – Propriétés de l’échantillon
Le sang est recueilli, sur EDTA et maintenu à température ambiante ou à 4°C si l’analyse n’est pas effectuée dans les 12 heures.

Valeurs de référence
150 – 400 x 10 ³/µL

Délai de réponse
Répondu le jour de la réception si reçu avant 16h

Intérêt clinique – Interprétation des résultats
Les thrombocytoses:
• Thrombocytose réactionnelle lors des syndromes inflammatoires, elles dépasse rarement 800.000/µL
• Thrombocytémie essentielle, syndrome myéloprolifératif, caractérisé par une atteinte sélective de la lignée mégacaryocytaire
• Thrombocytose post-splénectomie.

Les thrombopénies:
Avant d’affirmer une thrombopénie, il convient de vérifier sur frottis sanguin l’absence d’agrégats plaquettaires (agglutination aspécifique au contact de l’EDTA). La formation d’agrégats conduit à une sous-estimation parfois très importante du nombre des plaquettes.
Dans cette situation, il convient d’effectuer un contrôle sur tube citraté (bouchon bleu)

Thrombopénies d’origine médullaire:
Par aplasie, prolifération maligne d’une autre lignée cellulaire et thrombopénie alcoolique aiguë.

Thrombopénies périphériques:
• Infectieuses (essentiellement au cours de maladies virales)
• Médicamenteuses par mécanisme immunologique
• Au cours des CIVD par consommation dans les microthrombi vasculaires
• Thrombopénies auto-immunes et purpura thrombopénique idiopathique
• Par hypersplénisme (le taux des plaquettes reste généralement supérieur à 50.000/µL)
• Thrombopénie (modérée) dans les cirrhoses éthyliques.
• Néoplasies.

Edition mai 2019
© 2019-Institut de Biologie Clinique

Tous droits de reproduction, d’adaptation et de traduction réservés pour tout pays