Globules rouges (numération)

Définition – physiologie
Les globules rouges sont des cellules anuclées de forme biconcave qui, visualisées sur lame, présentent une forme circulaire régulière d’un diamètre moyen de l’ordre de 7.5 µm. Le rôle essentiel des globules rouges est d’assurer le transport de l’hémoglobine et de maintenir celle-ci à l’état fonctionnel.
Prélèvement – Propriétés de l’échantillon
Le sang recueilli sur EDTA est maintenu à température ambiante ou à 4°C si l’analyse n’est pas effectuée dans les 12 heures.
Valeurs de référence (10 exp 6/µL)
Homme : 4.3 – 5.7
Femme : 3.8 – 5.2
Enfant : 3.7 – 6.6
Nouveau-né : 3.3 – 5.9
Délai de réponse
Répondu le jour de réception.
Intérêt clinique – Interprétation des résultats
Numération des globules rouges et anémie
La masse globulaire est mesurée par 3 valeurs de l’hémogramme: le nombre des globules rouges, le taux d’hémoglobine et l’hématocrite. Chacune de ces valeurs pouvant évoluer indépendamment, elles sont donc toutes trois indispensables. L’anémie est définie (en l’absence d’hémodilution ou d’hémoconcentration) par la diminution de la concentration de l’hémoglobine en dessous des valeurs physiologiques et non par le nombre des globules rouges. La numération des globules rouges permet, par l’intermédiaire du volume globulaire moyen (VGM), d’établir une classification de première importance dans l’investigation d’une anémie.
Numération des globules rouges et polyglobulie
Une polyglobulie (primaire ou secondaire) est définie comme l’augmentation de la masse globulaire totale de l’organisme. La seule numération des globules rouges est donc insuffisante à son diagnostic. Elle peut en effet conduire à de fausses interprétations lorsqu’il y a hémoconcentration, hémodilution ou en cas de forte microcytose.

Edition mai 2019
© 2019-Institut de Biologie Clinique

Tous droits de reproduction, d’adaptation et de traduction réservés pour tout pays.