D – DIMERES

Définition – physiologie
La plasmine dégrade la fibrine insoluble en fragments parmi lesquels on retrouve, au stade terminal de la dégradation, le D-dimère. Le D-dimère peut être dosé ou évalué semi-quantitativement. Il présente la caractéristique d’être spécifiquement associé à la dégradation de la fibrine. Il est donc absent des produits de dégradation du fibrinogène

Prélèvement – Propriétés de l’échantillon
Le test est réalisé sur plasma citraté.
Stabilité maximale du prélèvement : 24h

Valeurs de référence
< 500 ng/mL si exprimé en FEU (Fibrinogen Equivalent Units)
La valeur seuil peut varier en fonction du réactif et des unités utilisés

Délai de réponse
Répondu le jour de réception si reçu avant 16 h

Intérêt clinique – Interprétation des résultats 
Les D-dimères dérivent uniquement de la fibrine; ils sont donc indiqués dans l’investigation des processus thrombotiques.
– Embolie pulmonaire
– Thrombose veineuse profonde
– CIVD

Une augmentation des D-dimères peut être associée à d’autres circonstances telles que syndrome inflammatoire, infections, grossesse, insuffisance rénale ainsi que chez le sujet âgé. En revanche, un taux normal a une valeur prédictive élevée (> 90%)

Edition mai 2019
© 2019-Institut de Biologie Clinique

Tous droits de reproduction, d’adaptation et de traduction réservés pour tout pays