CDT (CARBOHYDRATE DEFICIENT TRANSFERRINE)

Définition – physiologie
Cette transferrine – glycoprotéine synthétisée par le foie – comporte six isoformes différentes suivant la richesse de la protéine en résidus d’acide sialique. Chez le sujet alcoolique, la proportion de formes peu sialylées devient prépondérante. Le dosage des CDT reprend l’ensemble des formes peu sialylées de la transferrine.

Prélèvement – Propriétés de l’échantillon
L’analyse est réalisée sur sérum

Valeurs de référence
< 1.3 %
1.3 – 1.6 % : consommation chronique d’alcool probable, à contrôler dans 3 à 4 semaines.
> 1.6 % : consommation chronique d’alcool

Délai de réponse
15 jours

Intérêt clinique – Interprétation des résultats
L’élévation des CDT est liée, avec une grande spécificité, à la prise continue et excessive d’alcool.
Le dosage de CDT trouve donc son application dans:
– La vérification de l’abstinence alcoolique : par exemple pour une restitution de permis de conduire, avec dosage concomitant de gamma-GT et MCV.
– Le diagnostic de consommation alcoolique excessive chronique.


Edition août 2019 © 2019-Institut de Biologie Clinique IBC’LAB Tous droits de reproduction, d’adaptation et de traduction réservés pour tout pays