Albumine sérique

Définition – physiologie
L’albumine est synthétisée par le foie. Elle occupe, grâce à la diversité de ses propriétés, une place remarquable parmi les protéines plasmatiques. C’est une protéine de transport pour les ions inorganiques, organiques et pour de nombreux médicaments et hormones. Elle est responsable du maintien de la majeure partie de la pression oncotique du plasma. Elle constitue une réserve d’acides aminés.

Valeurs de référence
32 – 48 g/L

Prélèvement – Propriétés de l’échantillon
Le dosage est réalisé sur sérum.

Délai de réponse
Répondu le jour de réception si reçu avant 16h

Intérêt clinique – Interprétation des résultats
Augmentation :
– Elle est la conséquence d’une hémoconcentration.
Diminution :
L’hypoalbuminémie est une pathologie courante d’étiologie variée et souvent mutifactorielle :
– Apport protéique insuffisant (malnutrition, malabsorption)
– Insuffisance de la synthèse hépatique
– Pertes cutanées (brûlures), intestinales, hémorragiques, rénales (syndrome néphrotique)
– Existence d’un syndrome inflammatoire, d’une maladie néoplasique.


© 2019-Institut de Biologie Clinique
Tous droits de reproduction, d’adaptation et de traduction réservés pour tout pays.