ANTIGÈNES PNEUMOCOCCIQUES DANS LES URINES

Définition – physiologie
Streptococcus pneumoniae est une bactérie Gram positif capsulée commensale des voies respiratoires supérieures (5 à 10 % des adultes et 20 à 40 % enfants sont colonisés).
La transmission se fait par voie aérienne interhumaine. Les infections, à prédominance hivernale, sont fréquentes.
Dans les pays industrialisés, le taux de mortalité lié à la pneumonie à pneumocoque reste significatif malgré l’antibiothérapie.
Streptococcus pneumoniae est responsable de pneumopathies, bactériémies, méningites, arthrites, mastoïdites et otites moyennes aigues.

Prélèvement – Propriétés de l’échantillon
L’analyse est réalisée sur échantillon d’urines récoltées dans un récipient stérile avec ou sans acide borique. L’échantillon doit parvenir au laboratoire dans les 24 heures s’il est maintenu à température ambiante. A défaut, il peut être conservé à 4°C pendant 7 jours.
La congélation n’est pas recommandée.

Intérêt clinique – Interprétation des résultats
Chez l’adulte la recherche d’antigène soluble dans les urines est positive dans les pneumonies aigues. La sensibilité est de 77 à 89 % et la spécificité est supérieure à 90 %. Cette recherche peut être effectuée même après une antibiothérapie.

Chez l’enfant, un test négatif exclut de façon quasi certaine une infection à pneumocoque.
Dans les pneumonies aigues communautaires, la sensibilité est de 88 à 100 % et la spécificitéde 55 à 80 %.
Les faux positifs sont nombreux chez l’enfant. Une vaccination récente peut être responsable d’une positivité.


Répertoire d'analyses de Biologie Clinique

G. JANSSENS, Directeur scientifique

Edition 2015 > PDF

Le répertoire a pour vocation d’aider au choix et à l’interprétation des paramètres de Biologie Clinique. Son édition est régulièrement complétée et modifiée. Toutefois il peut persister un délai entre la modification d’une analyse existante ou l’utilisation d’une nouvelle analyse et son apparition dans le répertoire.