ANTICORPS ANTI-TOXOPLASME

Définition – physiologie
La toxoplasmose est une parasitose ubiquitaire comme en témoigne le pourcentage de la population pour laquelle la recherche d’anticorps anti-Toxoplasma Gondii se révèle positive. L’importance de la réponse immunitaire peut être objectivée par différentes méthodes ayant toutes en commun la mise en contact d’antigènes toxoplasmiques et de sérums à tester. Les techniques immuno-enzymatiques et apparentées et l’immunofluorescence permettent de différencier IgG , IgM et IgA. Les résultats d’IgG sont exprimés en unités internationales

Prélèvement – Propriétés de l’échantillon
L’analyse est réalisée sur sérum, une forte hémolyse peut altérer la réalisation du test.

Valeurs de référence
Absence d’immunité protectrice IgG : < 6.4 U/mL
Immunité protectrice douteuse IgG : 6.4 – 10.0 U/mL
Immunité protectrice IgG : ≥ 10.0 U/mL

Intérêt clinique – Interprétation des résultats
Contrôle d’immunité.
Des IgG supérieures à 10U/mL et des IgM négatives, permettent de conclure à une immunité résiduelle protectrice.
Diagnostic d’une infection récente.
Le diagnostic d’une toxoplasmose active repose essentiellement sur la mise en évidence d’IgM spécifiques. Les IgM apparaissent généralement une semaine après le début de l’infection et persistent plusieurs mois : 2-3 mois avec le test d’immunofluorescence, 6 à 12 mois et plus avec les tests immunoenzymatiques.
La persistance des IgM rend parfois délicate l’interprétation des résultats. Dans ce contexte, le suivi sérologique et la réalisation d’un test d’avidité des IgG peut s’avérer utile.
Les IgG correspondant à une infection remontant à plusieurs mois montrent une avidité forte.
Dans le cadre du diagnostic d’une infection congénitale, la combinaison des tests IgM et IgA réalisés dans le sérum d’enfants suspects d’infection congénitale permet un diagnostic dans 80 % des cas.


Répertoire d'analyses de Biologie Clinique

G. JANSSENS, Directeur scientifique

Edition 2015 > PDF

Le répertoire a pour vocation d’aider au choix et à l’interprétation des paramètres de Biologie Clinique. Son édition est régulièrement complétée et modifiée. Toutefois il peut persister un délai entre la modification d’une analyse existante ou l’utilisation d’une nouvelle analyse et son apparition dans le répertoire.