ANTICORPS ANTI-MYCOPLASMA PNEUMONIAE

Définition – physiologie
Les techniques immunoenzymatiques permettent de révéler la présence d’anticorps IgM et IgG et contribuent au diagnostic précoce des infections à Mycoplasma pneumoniae.

Prélèvement – Propriétés de l’échantillon
L’analyse est réalisée sur sérum.

Valeurs de référence
IgM : absence
IgG : < 9 UA/mL

Intérêt clinique – Interprétation des résultats

IgG IGM
Pas d’anticorps spécifiques détectés
+ Infection ancienne probable. Une augmentation significative du taux d’IgG sur un prélévement réalisé 3 à 4 semaines plus tard, en l’absence d’IgM suggère une réinfection.
+  Primoinfection probable. (suivre l’évolution des IgG)
+ +  Infection récente probable. (suivre l’évolution des IgG)

Répertoire d'analyses de Biologie Clinique

G. JANSSENS, Directeur scientifique

Edition 2015 > PDF

Le répertoire a pour vocation d’aider au choix et à l’interprétation des paramètres de Biologie Clinique. Son édition est régulièrement complétée et modifiée. Toutefois il peut persister un délai entre la modification d’une analyse existante ou l’utilisation d’une nouvelle analyse et son apparition dans le répertoire.