ANTICORPS ANTI-MUSCLES STRIES

Définition – physiologie
Les anticorps anti-muscles striés sont des anticorps dirigés contre différents constituants des myofibrilles (myosine, actine, tropomyosine, troponine, …). La mise en évidence de ces anticorps repose sur une technique d’immuno- fluorescence utilisant généralement des coupes de muscles squelettiques ou cardiaques.

Prélèvement – Propriétés de l’échantillon
L’analyse est réalisée sur sérum.

Valeurs de référence 
Absence d’anticorps.

Intérêt clinique – Interprétation des résultats
L’intérêt de la détection des anticorps anti-muscles striés reste très limité. Les anticorps anti-muscles striés peuvent se rencontrer chez les patients atteints de myasthénie (plus particulièrement la forme associée au thymome).


Répertoire d'analyses de Biologie Clinique

G. JANSSENS, Directeur scientifique

Edition 2015 > PDF

Le répertoire a pour vocation d’aider au choix et à l’interprétation des paramètres de Biologie Clinique. Son édition est régulièrement complétée et modifiée. Toutefois il peut persister un délai entre la modification d’une analyse existante ou l’utilisation d’une nouvelle analyse et son apparition dans le répertoire.