Anticorps anti cellules pariétales

Définition – physiologie
Les anticorps anti-cellules pariétales sont dirigés contre des antigènes intracytoplasmiques des cellules pariétales gastriques. Les cellules pariétales gastriques sécrètent de l’acide chlorhydrique ainsi qu’une protéine essentielle à l’assimilation de la vitamine B12 : le facteur intrinsèque. Les anticorps anti-cellules pariétales réagissent avec la H+ K+ ATPase gastrique. Les anticorps anti-cellules pariétales sont mis en évidence par la technique d’immunofluorescence indirecte sur coupe d’estomac de rat ou de souris.

Prélèvement – Propriétés de l’échantillon
L’analyse est réalisée sur sérum

Valeurs de référence
Absence d’anticorps.

Intérêt clinique – Interprétation des résultats
Les anticorps anti-cellules pariétales sont retrouvés dans :
– L’anémie de Biermer (90%), complication fréquente de la gastrite A
– La gastrite chronique de type A (15% à 70%)
D’autres situations cliniques peuvent être associées à la présence d’anticorps anti-cellules pariétale, tels que :
– Thyroïdite de Hashimoto (30%)
– Maladie de Basedow (20%)
– Maladie d’Addison (25%)
– Poly-endocrinopathies (20% à 60%)


Répertoire d'analyses de Biologie Clinique

G. JANSSENS, Directeur scientifique

Edition 2015 > PDF

Le répertoire a pour vocation d’aider au choix et à l’interprétation des paramètres de Biologie Clinique. Son édition est régulièrement complétée et modifiée. Toutefois il peut persister un délai entre la modification d’une analyse existante ou l’utilisation d’une nouvelle analyse et son apparition dans le répertoire.