Adenovirus – antigène

Définition – physiologie
Les adénovirus son des virus à ADN de la famille des Adenoviridae. Ils sont responsables de pathologies très diverses chez les petits enfants, les adultes, les patients immunocompromis (gastroentérites chez les enfants surtout, pharyngites, conjonctivites, pneumopathies, cystites hémorragiques, encéphalites, etc). La voie de transmission se fait par les sécrétions respiratoire et par contact (conjonctives) et la voie de dissémination dans l’organisme est oro-fécale. La présence d’adénovirus dans les selles ou dans des aspirations nasopharyngées peut être mise en évidence par différentes techniques immunologiques.

Prélèvement – Propriétés de l’échantillon
L’analyse est réalisée sur les selles ou sur aspiration naso-pharyngée. (Voir aussi la rubrique « Virus respiratoires – antigènes »).

Valeurs de référence
Absence d’antigènes viraux

Intérêt clinique – Interprétation des résultats
Les test antigéniques permettent de disposer d’un diagnostic rapide. Ils mettent en évidence un antigène commun aux différents types d’adénovirus et ont une sensibilité de l’ordre de 70 à 90 % par rapport à la culture virale. Ils permettent également la mise en évidence d’adénovirus difficiles à cultiver (adénovirus 40 et 41). Un grand nombre de types d’adénovirus ne sont responsables d’aucune pathologie connue à ce jour, de sorte que la détection d’un adénovirus en absence de symptômes compatibles doit être interprétée avec prudence.


Répertoire d'analyses de Biologie Clinique

G. JANSSENS, Directeur scientifique

Télécharger l’édition 2015 > PDF

Le répertoire a pour vocation d’aider au choix et à l’interprétation des paramètres de Biologie Clinique. Son édition est régulièrement complétée et modifiée. Toutefois il peut persister un délai entre la modification d’une analyse existante ou l’utilisation d’une nouvelle analyse et son apparition dans le répertoire.